nederlands

english

français

Une maison inspirée Le moulin ‘Guillotine’ Après la guerre

   

Une maison inspirée [ top ]

La maison de Balegem est une maison de campagne unique qui date de 1798. A l’origine elle a été construite comme une ferme, en combinaison avec le moulin à vent de blé, qui également a été construit en 1798. La maison et le moulin sont situés l’un envers l’autre, avec le but de pouvoir observer le moulin depuis la maison. En 1927 la maison et le moulin ont été acheté par Louis Meersschaut et sa femme Sidonie, les grand-parents et arrière-grand-parents de la propriétaire actuelle, Rein, et sa fille Maud.

Louis avait acquit la masion de sa mère, Victorine Van Den Broucke, après sa mort prématurée. Victorine de sa part, avait acquit la maison de sa tante, Ange De Rouck, qui était la propriétaire au milieu des années 1800.

Nous sommes maintenant la cinquième et sixième génération à inspirer cette maison. Après Louis c’était sa fille la plus jeune, Cecile, qui achetait la maison. Elle de sa part a vendu la maison dans l’année 2000 à sa fille et petit-fille. C’est impressionant que – sauf pour Louis - depuis 1800 la propriété a toujours étée reprise par le côté féminin.


Victorine van Den Broeck
Victorine van Den Broeck

   
   

Louis Meersschaut & Sidonie Impens La Maison de Balegem, fin années '40 La Maison de Balegem, maintenant

   
   

Louis Meersschaut & Sidonie Impens La Maison de Balegem, fin années '40 La Maison de Balegem, maintenant

   
   

Le moulin ‘Guillotine’ [ top ]

Le nom de notre rue n’a pas été choisi par hasard. Si vous demandez après le moulin à vent en brique à Balegem, les gens agés vous demandront: le quel? Pour avoir la réponse, il faudra dire son surnom le plus connu: le moulin Guillotine. Pendant la construction il y aura eu un accident mortel d’ un des ouvriers en étant jeté par une aile; d’où vient le mot ‘guillotine’.
Cette histoire a été racontée fréquemment dans la maison meunière: attention les enfants, ne jamais se promener sous les ailes! C’est peut-être une vielle conte de village, mais personne ne se souvient encore.




Moulin 'Guillotine' à Balegem

   
   

Après la guerre [ top ]

Jusqu’à 1951 Louis Meersschaut a travaillé son blé et le grain des fermiers. Pendant la guerre il avait gagné le respect de toute la communauté, quand il avait moulu toutes les petites quantités de grain les gens lui avaient apporté. Il ne redonnait jamais un sachet plus petit que la quantité de blé les gens lui avaient confié, même si le moulin a été volé plusieurs fois.

Après la guerre, par le développement des moulins industrielles à Gand et Audenaerde, le meunier indépendant n’arrivait plus à gagner son pain quotidien. La famille de Louis s’installait à la nouvelle ferme à Oosterzele, un peu plus loin. Louis quitta la maison à Balegem et depuis les années 1950, le moulin n’a plus jamais travaillé.

Après avoir repris la maison et le moulin dans les années 1970, Cecile, fille de Louis, a vendu le moulin en 1975 à la communauté flamande. Elle voulait ainsi préserver ce géant. La communauté ajouta le moulin sur la liste des monuments à protéger. Mais jusqu’aujourd’hui cette piece d’archéologie industrielle n’a pas été restaurée ni ouvert au publique. Entretemps la maison a connu un nouvel élan en étant louée par un docteur et en gagnant en 1976 le prix du Kredietbank d’une ‘rénovation réussite et en gardant la préservation de l’histoire locale’.



Moulin 'Guillotine' à Balegem, années '50

   
     

Home | Maison de séjour / Chambre d´hôtes | La Maison et le Moulin | Faire, voir, détendre | Contact / prix | Liens